L’équilibre dans le déséquilibre

Cela pourrait parfaitement résumer tout l’attrait et la difficulté du surf. Que l’on surf à Hawaï ou à Soulac-sur-Mer, il faudra composer avec ces deux opposés tout au long de sa pratique.

Pour moi, Peter Koster, le surf ou le fait de surfer est plus une sensation de voler que de glisser. D’ailleurs lorsque l’on démarre sur une onde – la vague – pour se faire porter par celle-ci on appelle cela un « take-off » qui signifie décollage.

À Soulac Sur Mer, la vague aura en plus une forte tendance à se propager vite avec une configuration très abrupte. Le take-off prend alors tout son sens. Tout le travail du surfeur sera alors de s’habituer à ces sensations d’apesanteur et de déséquilibre afin de plus tard s’en aider.

Take Off Ulmo Surf School Soulac
Pierre-Antoine en plein décollage (Take-off) – Ulmo Suf School Soulac

 

Les deux facteurs indispensable à maîtriser sont les suivants :  la vague et son corps.

La vague doit être comprise afin d’être anticipée. Le surfeur pourra alors choisir la manœuvre la plus adaptée en fonction de l’évolution de celle-ci.
En effet,  tout au long de la glisse, elle va ralentir, accélérer et changer de forme. Le surfeur devra alors réagir rapidement pour garder son équilibre et sa vitesse dans ce flux de déséquilibre.
Son corps devra alors parfaitement se positionner par rapport à la vague mais aussi par rapport à sa planche.
Pour cela, tout une gestuelle bien précise devra être effectuée au cours de chaque manœuvre. Le haut du corps va permettre au surfeur de guider sa planche vers la direction choisie et le bas servira à exercer les pressions sur la planche.
Cette pression a pour but de contrebalancer le déséquilibre produit par les changements de la vague.

Pour ma part, j’ai d’abord appris la glisse sur une planche de bodyboard car c’est le support le plus facile pour  comprendre la vague. On reste allongé sur cette planche ce qui annule tous les problèmes liés aux postures. Cette planche est d’ailleurs utilisée au sein de ma structure, le Ulmo Surf School, pour l’initiation au surf.

Le déséquilibre est rapidement maîtrisé et il ne reste alors que le plus agréable : la sensation de glisse !

Ajoutez votre commentaire